<em>St Emmentality</em>St Emmentality peinture acrylique sur toile et bois, tréteaux. <em>Skeleton</em>Skeleton Transformateur, Néons, 2007 <em>Exquisite Course</em>Exquisite Course   <em>Smoke Tiger<em/>Smoke Tiger acrylic and canvas on wood, diametre : 83,4 cm profondeur : 8 cm, 2013

Blair THURMAN

Blair Thurman est un peintre américain né en 1961, à La Nouvelle-Orléans.
Il vit et travaille à New York.

Le travail de Blair Thurman peut être aisément situé à la croisée de différentes influences –le Pop Art, l’Abstraction géométrique des années 50 et 60, l’« Americana », c’est-à-dire l’ensemble de la culture populaire vernaculaire des Etats-Unis, certains jouets pour enfants, au même titre
que différentes formes trouvées. Il cherche, à travers ces formes, à créer
des environnements ou des oeuvres indépendantes qui transforment les moyens de communication publicitaire d’aujourd’hui (comme les enseignes
au néon) en des oeuvres abstraites poétiques. Formellement, son travail, très singulier, est néanmoins marqué par celui d’artistes qu’il a bien connu – comme Steven Parrino, qui était
un ami proche –, Nam June Paik ou
John Armleder, avec lesquels il a beaucoup travaillé.
Son univers artistique a parfois été décrit comme le recollement d’obsessions enfantines – les voitures, les circuits automobiles, les armes à feu, ou une certaine imagerie adolescente. Mais il ne faut pas se méprendre sur la signification et la place de ces éléments dans son oeuvre. Son travail n’est pas
« à propos » des voitures, des jouets, et ainsi de suite, mais à propos de peinture. Ou plutôt, dans un premier temps, il convient d’inverser cet a priori : pour lui l’art est une obsession enfantine.