<em>Burnt Painting, Imprint of the Burnt Painting (Chevron, Chevron)</em>Burnt Painting, Imprint of the Burnt Painting (Chevron, Chevron) Bois brulé, cendres sure toile, 66 X 218 cm chacune, 2016

Davide BALULA


Davide Balula est un artiste plasticien et musicien, né en 1978 à Annecy.

Depuis quelques années, Davide Balula s'attache dans son travail à révéler et à explorer les actions de phénomènes naturels : il utilise des matériaux tels que l'eau, la terre et le feu directement sur la toile, ce qui le conduit à décrire ses peintures comme des « traces d'actions ». Balula donne à notre environnement naturel un rôle important dans sa production artistique, ainsi des River Paintings (traces des sédiments sur la toile) ou des Buried Paintings (des toiles enterrées puis exhumées). Cet enregistrement de gestes et d'interactions avec des matériaux naturels ou organiques a été associé aux pratiques d'une nouvelle génération d'artistes qui ont revisité le Process Art, une forme d'art qui met l'accent sur le processus de création de l'oeuvre plutôt que sur le résultat.

D'un point de vue plus historique, le travail de Davide Balula peut aussi être rapproché de la série des Cosmogonies d'Yves Klein dans les années 60 (des toiles exposées au vent, à la pluie, au soleil et à la poussière), ou de la méthode des toiles pliées de Simon Hantai.

Nourri de musique, de sons et de science, le travail de Balula prend des formes variées : il réalise des peintures, des installations, des sculptures et des performances (pour Performa, au MoMA PS1, au Centre Pompidou...)



Burnt Paintings

Les Burnt Paintings sont des diptyques ou des triptyques, l’un fonctionnant comme l’empreinte de l’autre ou des autres. La première œuvre consiste en une série de tasseaux de bois assemblés entre eux selon un motif précis et brulés par la suite. Cette première œuvre a ensuite servi de « tampon » pour impressionner une toile vierge recueillant les traces du bois carbonisé. Ces oeuvres fonctionnent alors selon le dispositif de l’original et de la copie, du positif et du négatif, l’un ne pouvant exister sans l’autre.